Les raisons d’une césarienne


La césarienne en urgence se déclare pour divers motifs.
Chaque maman a sa propre histoire.

Audrey

« J’arrive à la maternité après 24 h de contractions, vers 3 h du matin. L’accouchement est
 prévu dans l’eau. En arrivant, j’ai droit à un monitoring. On me suggère d’aller marcher pour aider à l’ouverture du col, alors je m’exécute. Quelques heures plus tard, je reviens faire un examen d’ouverture du col. Pendant le monitoring, on se rend compte que mon bébé ne supporte pas certaines contractions. Il est 5 h du matin. Je fais un bain pour tenter de calmer la douleur qui devient vive toutes les cinq minutes, mais cela ne change rien. À 9 h, le gynécologue de garde vient m’annoncer le déclenchement par tampon de propess. À 11 h, le tampon est posé. Je vais en chambre. Toutes les heures et demie, on me fait un monitoring avec un examen du col. J’ai un dernier monitoring à 16 h 30. Et à 19 h 35, je sens quelque chose couler… Je pense perdre les eaux, mais, en allant aux toilettes pour vérifier, je vois du sang.

Continue Reading